mardi, juillet 10, 2007

New York 2

Suite et fin de mon voyage à New York.

Jeudi:
Apres une tentative infructueuse le jour precedent, nous avons enfin reussi à voir Transformers. Même si c'est un bon eye candy (expression que nous a appris greg) à l'americaine, j'ai completement adoré ! Robots géants, jolies filles et humour débile, il ne m'en fallait pas plus pour aimer.



Je ne sais pas si c'est parce qu'on était en plein coeur de Manhattan (34th st) mais tout ce quej'avais entendu sur les salles de cinéma américaines ultra bruyantes avec tout le monde qui bavarde en mangeant est totallement faux. En fait hormis des eclats de rire gigantesques à des moments qui me laissaient de marbre, l'ambience et exactement la même qu'à Paris. Le seul truc c'est le cinema lui même qui semblait être un "petit" cinema de seulement 4 étages ... tout est toujours plus grand à New York.

Pour le reste journée super tranquile. On a dormi jusqu'a 14h avant d'aller au ciné, apres le ciné burger avec les frites les plus grasses de la terre (de toute façon TOUT est gras ici), mumuse avec mon nouvel objectif grand angle dans le métro et partie de Wii le soir chez Greg ... journée repos quoi.

le métro


PM au grand angle



Vendredi:
Vu que la météo semblait clemente ce jour là nous avons décidé d'aller sur le lieu de tournage de Requiem for a Dream, Coney Island. A l'extrème sud de Brooklyn, c'est LA station balnéaire des New Yorkais. Longue plage de sable, promenade en bois, fête foraine, stand de glaces et de burgers tout le long de la plage ... tout a été prévu. Le seul probleme c'est que l'endroit, qui a du etre construit dans les années 50, est aujourd'hui en piteux état, la promenade en bois etant jalonnée de trous et de planches défoncées et l'ensemble étant bien usé. Du coup la municipalité a prévu dans les prochaines année de rehabiliter tout le site en rénovant notament le parc d'attraction et en construisant un casino. Mais pour en avoir parlé avec Greg et avoir vu des reportages aux infos locales, cette rénovation attriste pas mal de monde car c'est en effet ce coté usé et vieillot qui donne tout son charme à l'endroit. C'est vrai que c'est un lieu totallement unique qui change des habituels endroits à touristes strérilisés et standardisés, une vraie âme se dégage de ce lieu.

Parc d'attraction à Coney Island

Vu que nous n'avions pas pris nos maillots de bain on a pas pu se baigner mais on en a profité pour se balader sur la plage et la promenade en bois. La faune était surtout constituée de personnes agées et de jeunes qui venaient glander au soleil; il y avait bizzarement assez peu de monde mais j'imagine que le samedi a du etre beaucoup plus fréquenté. On a fini notre balade sur la jetée avec une ambience super agréable: des pécheurs de soles et de crabes etaient allignés tout le long, ca pêchait, ca discutait, ca rigolait en ecoutant de la bonne funk 70s, c'était juste parfait :)

La jetée de Coney Island


Moi sur la jetée (par Alix)




Le soir, Greg nous avait comme d'hab trouvé une occupation pour la soirée: concert de Chromeo et soirée electro au Studio B, un boite de Greenpoint, le quartier cool au nord-ouest de Brooklyn. La soirée et les gens étaient comme d'hab tres cools mais la venue d'environ 1500 personnes dans un lieu qui n'etait censé en acceuillir que 500 (comme marqué sur les consignes de sécurité à l'entrée) nous a fait nous sentir un peu ecrasé.
On est donc rentré à pied ves 3h du mat vu que Greg n'habite pas loin. Sur le chemin du retour on a rencontré 2 filles qui se prenaient elles aussi en photo devant les graffs, on a parlé de tout et de rien avant de se quitter apres un quart d'heure de marche, le genre de petites rencontres qui arrivent tout le temps ici mais que je n'ai jamais eu à Paris ...

Station de métro Marcy St à Brooklyn



Samedi:
Le samedi a encore été une journée bien occupée avec Greg. En debut d'apes-midi il nous a amené au PS1, ancienne école d'art située dans le Queens et reconvertie en musée d'art contemporain. Encore un lieu super étonnant qui mélangait concert en exterieur et expos à l'interieur avec comme d'habitude beaucoup de monde. En fait ça faisait un peu penser au Palais de Tokyo à Paris, sauf que l'endroit avait un coté tres claustro avec ses hauts murs d'enceinte en béton et sa foule compacte. Mais c'etait quand même à voir.

PS1


En partant on est passé à une bloc party à 2 stations de métro de là où jouait un groupe que connait greg. Encore une ambience super cool et deconrtactée, une petite rue avait été bloquée avec tout le long des stands de vente d'object artisanaux, de fringues et autres, avec un public plutot rockeux et tatoué (d'ailleurs c'est hallucinant le nombre de gens tatoués dans cette ville, chez nous c'est marginal mais ici c'est tout à fait normal), et au bout de la rue une petite scéne pour le concert d'un groupe de rock indé local.

Bloc Party


Et pour bien finir la journée on est allé dans un bar de Brooklyn retrouver des amis de Greg. C'est toujours autant agréable de rencontrer des gens et de discuter avec eux aussi facilement.


Dimanche:
Pour notre derniere journée on a commencé par visiter la partie sud de Manhattan et notement le financial district où se trouve Wall Street. Comme d'hab pour New York des immeubles immenses à s'en rompre les cervicales. On est égallement passé par le port, lieu hautement touristique et du coup assez peu agéable. On a fini le tour du quartier par le désormais mythique Ground Zero sur le lieu du World Tread Center. Pas grand chose à en dire en fait, c'est juste un trou transformé en chantier de constuction ... mais bon, c'est vrai qu'autour de tous ces immeubles gigantesques ca fait bizzare ce gros trou.

Wall Street


Lafayette Street




Ensuite remontée vers Broadway pour faire un peu de shopping (c'est hallucinant de voir à quel point les baskets sont peu cheres ici !) puis rentrage chez greg pour préparer nos affaires. Vu que c'etait une journée particulierement chaude (dans les 35°) c'etait marrant de voir les bornes a incendies ouvertes à Brooklyn, les rues etaient innondées mais c'etait marrant de voir les enfants s'amuser autour. Il faut d'ailleurs noter l'ambience et la vie qui reigne dans les rue de Brooklyn, il y a en permanence des gens dans les rues, assis sur des chaises pliantes ou sur les marches des immeubles, ca parle, ca joue au basket, au baseball, ca drague, ca s'engueule, ca ecoute de la musique à fond, ca danse, bref, c'est super vivant et totallement agréable, encore une fois tres loin de l'ambience Parisienne beaucoup plus renfermée.

Marcy St


Basket à Brooklyn


Adieux poignants avec greg vers 22h, heure où nous somme parti pour la gare routière de Manhattan. D'ailleurs, comme à plusieurs reprisespendant la semaine, on s'est completement perdu dans le métro, car il faut savoir que le métro New Yorkais est particulierement mal indiqué (en plus d'etre crade). Les directions des lignes sont indiquées de 15 manieres differentes, les stations peuvent etre soient indiquées par le numero de la rue, soit par le nom de la rue (de nombreuses rues sont identifiées par un numero ET un nom), soit par le lieu (genre la mairie), et vu qu'ils n'utilises jamais les memes noms pour leurs panneaux et pour les directions (et qu'il y a par exemple 3 stations qui s'appelles 14th street), il est quasi impossible de ne jamais se perdre et c'est parfois TRES énervant, comme ce moment où on s'est retrouvé dans un couloir à chercher une ligne indiqué par 5 ou 6 panneaux qui nous disaient d'aller tous dans des directions differentes ...
Bref, au final on a reussi a avoir notre bus à minuit qui a roulé jusqu'a 8h30 pour nous ramener à Montréal.


En bref, malgré les petites galleres de localisations et la bouffe super grasse et dégeulasse, New York est une ville totallement géniale, autant par les lieux et les architectures completement folles que par les gens qui y vivent.
J'y retournerai, c'est sur :)

1 commentaire:

bonnefoy a dit…

très beau conteur et rapporteur d'images!!"bave....".c't'été je vais sur la cote ouest j'ai hesité entre entre les deux, j'espere ne rien regretter.(ptin tme mets un doute la!!!)