jeudi, juillet 05, 2007

New York 1



Me voila a New York depuis 3 jours et autant dire que c'est une ville totallement fabuleuse.

Lundi:
Parti de Montreal en bus a 9h30, on est arrive a new york a 18h30 ... 2h d'attente a la douane pour remplir un questionnaire pour savoir si j'avais participe aux genocides nazi et si je comptais faire du traffic de drogue aux etats-unis, et payer 6 dollars pour ca. Super.
Mais la premiere vraie impression americaine a ete la pause pipi a Albani: des immeubles gigantesques, des routes sur ponts a 3 niveaux, notre prmier whouaou du voyage.
Mais la vraie claque a ete la sortie de la gare de bus a New York et cette impression de gigantisme absolu, moi et mes 2 compagnons a devoir lever la tete jusqu'au bloquage physique de nos nuques. On avait qu'un seul mot a la bouche: ENORME !! Je crois que c'est quelque chose qu'on ne peut vraiment ressentir que en y etant, on etait entre un sentiment d'ecrasement et d'eblouissment.
De la on a reussi assez facilement a trouver le metro pour Brooklyn ou nous attendait Greg, le pote sur place qui nous heberge. L'ambience a Brooklyn est assez etonnante: c'est un quartier populaire ou vivent ensemble une tres forte communaute hispanique (cubaine meme) et toute la branchitude New Yorkaise. A chaque soiree qu'on fait on rencontre des cineaste, des graphiste, des musiciens, etc ... de plus niveau architecture ca n'a rien a voir avec Manhatan, tout est beaucoup plus bas, des immeubles de 3 ou 4 etages maxi, et le tout donne au quartier une ambience super agreable a vivre.
La seule chose aui terni un peu la ville (autant Manhatan que Brooklyn) c'est le cote tres crade qu'il y a partout. Les poubelles ne sont pas dans des bennes mais sont depossees a meme le trottoir, les rues et trottoirs sont defonce, les couloirs et quais du metros idem ... mais en meme temps ca donne un feeling vraiment particulier a la ville, on a l'impression qu'ici rien n'est maitrise et que la ville vie vraiment par elle meme. On voit des graff un peu partout, des minis terrains vagues, des vendeurs ambulants (surtout de hot dogs et bretzels) a tous les coins de rue a Manhatan, des gens de toutes races et de tous styles vivants ensemble, bref, un feeling vraiment unique aui est pour moi la definition parfaite du mot URBAIN. New York est pour moi LA ville urbaine par excellance.
Bref, apres avoir decouvert le nouveau i-phone de greg (gadget merveilleusement fabuleux) et avoir fait les cons sur la Wii, nous sommes alle boire quelques verres dans le quartier. On a fait 2 bars et on a du parler avec bien 10 personnes differentes entre les 2. Les gens sont ici tres ouverts et facilement approchables, strcitement rien a voir avec l'ambience tres fermee de Paris. Et pareil, toutes sortes de gens tres cool, j'ai meme rencontre un new yorkais aui parlait tres bien francais et catalan et aui vient d'acheter une maison au nord de toulouse !

Le Flatiron


Mardi:
Decollage de chez Greg vers 14h pour essayer de trouver un endroit ou manger. On est alle sous les conseils de Greg a Soho, un quartier tres branche dans le sud de Manhatan. La bouffe est en general assez chere et il n'est pas evident de trouver des petits endroits tranquiles et pas cher comme a Paris. Le choix en bouffe est egalement assez restraint: c'est burger, italien ou chinois, pour le reste les prix ne sont pas vraiment accessibles.
Apres notre burger nous avont donc passe la journee a remonter Broadway jusqu'a Central Park. Beaucoup de mondes et de magasins sur broadway mais je crois qu'il n'y a rien de pire au monde que Time Square ! une petite zone avec gratte ciels recouverts d'ecrans de pubs dans tous les sens et un nombre de gens au metre carre assez hallucinant. C'est a voir, mais pas trop souvent sous peine de petage de plombs ...
Central Park, encore un endroit totallement hallucinant, un enorme triangle de verdure au milieu de Manhatan. Des jeux d'eau pour les enfants qui courent en tous sens, des terrains de baseball, un zoo, un lac ... ET des joggers deprimants ! Arrive aux abords du lac on s'est retrouve au milieu d'une masse de joggeurs qui courraient en tous sens, pleins d'energie et de bonne santee ... on s'est assis sur un banc pour pouvoir mieux les critiquer en bons parisiens, ils nous ont completement deprime. D'ailleurs contrairement au reste de l'amerique il y a tres peu d'obeses ici.
La fin de la journee approchait, on ete creuves d'avoir autant marche et une bonne bouffe s'imposait. On est redescendu vers Soho et on a gallere pas mal de temps entre Chinatown et Little Italy pour finallement finir dans une petite pizzeria. Puis retour chez Greg pour prendre un douche et repartir le retrouver dans une soiree dont lui seul a le secret. On s'est retrouve dans un lieu incroyable: une ancienne eglise reconvertie en salle de concert et remplie de gens totallement cools, autant punks que metalleux et fashion ultra branches, des mannequins, des breakeurs, des mecs qui faisaient du skate ou du BMX ... j'ai meme bu ma biere a 3m de Chloe Sevignie, l'actrice egerie de Larry Clark et autres realisateurs independants americains.
Apres le concert on est alle boire encore une bire dans un bar a cote puis dodo bien merite.

Broadway


Time Square


Central Park


Mercredi:
Le 4 juillet, fete nationnale americaine et ... jour de sortie de Transformers ! On voulait absoluement aller le voir (parait ue l'ambience dans les salles de cinema ici est assez hallucinante) mais impossible de trouver une sceance aui n'etait pas sold out, meme dans les cinema qui le diffusait dans 7 salles differentes ...
Du coup retour en vitesse a Time Square pour aue j'achete un objectif Fish Eye aue j'avais repere la veille puis balade a l'aveugle pour arriver sur les bords de l'Hudson River ou se prepares les feux d'artifices pour la soiree. Toute la zone ou se regroupaient les gens pour matter les feux etait ultra protegee: barage de polices avec fouille des sac et flics en nombre incroyable, on se sentait en securite. D'ailleurs les flics ici sont tres present mais bizzarement pour nous francais, ils sont super sympa. On a discutait avec quelques une d'entre eux au fil de nos balades et toujours tres cools a sortis des blagues et tout, on a meme vu un flic en uniforme jouer au basket avec un gamin black qui attendait son bus. Vraiment bon esprit.
Pour la soiree on s'est bien evidement etouve avec Greg qui nous a amene dans un appart dans Brooklyn ou il y avait une fete enorme et a l'heure des feux d'artifice on est tous montes sur le toi de l'immeuble on se retrouves en fait tous les habitants de l'immeuble et leurs potes. Du coup on s'est retouve au milieu d'une encore plus grosse fete de gens toujours aussi cools entre 20 et 35 ans, ca chantait, ca buvait de la biere et sortant des vannes pourries, bref, super bonne ambience !
Tout le monde etait bourre vers 2h du coup on est rentre chez Greg en marchant sous une pluie battante, on etait bien mouille mais c'etait plutot fun.

Les photos on ete choisies un peu vite fait, je posterai les meilleures une fois rentre en France.
Et desole pour le manque d'accent et les fautes, je suis sur un mac americain, donc je gallere ...

Le metro

3 commentaires:

Anonyme a dit…

vivement le 7 aout. ca donne vraiment envie d'y être. merci de nous faire partager tout ca.
bonne continuation dans ton voyage. profite a fond de tout ce que tu vois !!
bisous
Julia et Max

Anonyme a dit…

salut xav! intriguée par ton bulletin sur myspace, je suis venue jetter un coup d'oeil par ici et je viens de lire ton petit périple new-yorkais..ben dis-donc, ça avait l'air de vraiment déchirer, t'as du bien en profiter!
les photos claquent vraiment, bravo bravo; à+ delph(pote à caro)

noon a dit…

Yeah!! Merci pour ton récit détaillé!!!Tous ces coins qu'on connait déja parce qu'ils sont légendaires..ça fait quoi de rentrer dans la légende? En tout cas ça donne super envie!!!

et puis c'est mimi quand tu fais des petites inversions de lettres à cause du clavier QUERTY...c'est un peu comme le charme d'un accent français!!!!

Kiffe bien et continue à nous faire baver!!!
^3^